Catégorie: DIY

Notre calendrier de l’avent – homemade

Toutes ces photos Instagram me sont montées à la tête. Waouhhhh elles font leurs calendriers elles-mêmes et n’achètent pas le Kinder à 7,99€ … comme les gens « normaux » !!!

Moi aussi ! Y’a pas de raison. Ok, je ne suis pas la plus douée en DIY mais j’aime tellement la satisfaction que procure le fait de fabriquer quelque chose soit même que j’avais envie de tenter.

Bon j’ai cherché des tutos sur le Net. Surtout pour trouver des formes.

J’ai pris un patron que j’ai imprimé .

Puis je me suis lancée un peu à l’aveuglette. Je voulais que ce soit joli mais sans avoir vraiment une idée précise. J’ai donc utilisé tout ce que j’avais sous la main :

– des feuilles de couleurs

– des autocollants de chez HEMA

– de la colle

– des ciseaux

– des chocolats pour remplir mes boîtes

Me voilà partie… 2h plus tard… (Oui c’est long) Voici le résultat !

J’ai trouvé du polystyrène que j’ai habillé d’autocollants pour donner l’impression d’une maison et le tour était joué !

Lil’ avait les yeux qui brillaient lorsqu’ il est rentré de l’école et qu’il a découvert sa petite surprise !

C’était ça mon cadeau


  
  
  
  

It’s a Girl!

minoï     Contre toute attente j’ai décidé de me lancer dans le deuxième. Lil’ est heureux de vous présenter sa petite soeur. Cela fait 9 mois exactement que je couve un nouveau projet… Ma marque de vêtements pour enfants ! J’ai eu l’impression de retomber enceinte, avec toutes les joies et les travers de la grossesse: le doute, les insomnies, les angoisses…Chercher un nom, imaginer son visage, attendre, s’impatienter… Et aujourd’hui j’accouche ENFIN. C’est Lil’ qui m’a donné envie de ce bébé. J’avais envie de faire une marque pour lui, qui lui ressemble. Je voulais faire des vêtements à la fois jolis et confortables avec des matières agréables, éthiques et simples. La simplicité n’étant pas complètement mon fort, je voulais y ajouter un twist original. Cette touche est apparue  en découvrant les mille et un boubous chez ma mère qui ne lui servaient plus à grand chose puisqu’ils étaient enfermés dans son armoire. La caverne d’Ali Baba du pagne a été le déclic de mon envie du deuxième.Voici son histoire et mon faire part :

« Minoï, ça veut dire chéri en vietnamien. Minoï  c’était le petit nom donné à son arrière grand mère. Aujourd’hui, ce doux surnom m’a inspiré le nom d’une marque de vêtements pour enfants. Une marque qui raconte son histoire. L’histoire d’un enfant aux multiples origines. Avec des grands parents camerounais, vietnamiens, espagnols et français, les trésors culturels sont nombreux. Mon fils est le mélange de tout ça et je ne veux pas qu’il l’oublie. Cette marque résolument urbaine et ancrée dans l’ère du temps est née de mon amour pour le chiffon. Quand j’ai eu un enfant j’ai tout de suite su que je jouerais à la poupée en me servant de lui comme modèle. J’y ai pris goût. J’ai donc voulu créer pour lui et pour d’autres Minoï. Le Wax vient des boubous de ma mère. Ils racontent tous une histoire. Notre histoire. J’espère qu’elle vous plaira.”

Je voulais commencer cette nouvelle aventure avec vous car vous faites partie de cette histoire. Avant l’ouverture officielle du site je vous offre une réduction de 40% sur toute la collection pendant une semaine ! Si vous souhaitez bénéficier de cette offre envoyez moi un message à contact@minoï.com et je vous enverrai le code qui vous permettra de bénéficier de la réduction. J’attends aussi vos retours avec impatience !   Alors rendez-vous sur www.minoï.com   Les looks de Lil’ en Minoï c’est ici, ici , ici ou encore ici

Purées Homemade: Mode d’Emploi !

Ca y est c’est l’heure des petits pot et de la « vraie » nourriture !!! Alors on a fait (comme on a pu) ce que le pédiatre a dit à savoir introduire progressivement les légumes et les fruits dans l’alimentation de Lil’. Waouhh quel casse tête chinois !!!

Du coup je m’embrouillais: « s’il mange des légumes, il doit boire moins de lait? » « mais alors s’il a mangé qu’une cuillère combien de lait je lui donne » « et si j’achète des petits pots et qu’il prend qu’une cuillère et bien je fais quoi du reste ? Ca périme non ? »

Mille et une questions restées sans réponse. J’ai donc fait au FEELING. Jusqu’ici ça m’a plutôt réussi donc je continu.

Du coup j’ai plus ou moins réussi à atteindre l’objectif fixé soit: qu’il arrive à manger environ 200g de légumes tous les midis.

OUF !

Et donc je me suis lancée dans la grande aventure de la maman gâteau qui fabrique ces propres purées. Et oui je me suis dit que ça devait être le meilleur qualité prix car en plus d’être 100% home made il n’y a pas d’additif chelous !

donc 1kg de légumes congelés chez Picard c’est 1,70€ (courgettes) et on peut faire l’équivalent de 5 petits pots de 200g.

Un petit pot Blédina c’est un peu plus de 1€(entre 1,15 et 1,30) le pot de 200g…je vous laisse donc faire le calcul !

Allez à vos mixers !

courgettes picard

Courgettes Congelées de chez Picard (1kg): 1,70€

(non j’allais pas en plus commencer à éplucher des légumes frais faut pas déconner!)

courgettes congelées

500g de courgettes pré-cuite 

courgettes au micro onde

7 mn au micro onde (oui ce serait mieux au bain marie)

Sans titre

Et hop : elles sont suffisamment ramollies pour être prêtes à passer au mixer

biberon de lait

On y ajoute 90ml de lait infantile

(ça c’est selon moi: je trouve que le goût est meilleur et en plus çalui fait toujours un peu de lait dans son repas)

légumes mixés

2 Mn au mixer et magie

glacons de légumes

J’ai chopé l’astuce sur les forums: on met la purée dans des bacs a glaçons comme ça une fois congelé on peut mélanger différents légumes. 200g = 10 cubes. Donc pour un repas je peux mettre par exemple 5 cubes de courgettes et 5 de carottes etc…

petits pot de choux fleurs

il y a la version 2 où je mets la purée dans des petits pots que je congèle !

Hummmm Lil’ va se régaler …ou pas, on verra 🙂