La course à la crèche !!!

Ça y est on est en plein dedans.

Exactement tout ce qui m’horrifiait  déjà avant d’enfanter : chercher une place en crèche !

On m’en avait parlé de la quête vers l’impossible Graal !

Certains soudoient des élus à la mairie, d’autres  font du harcèlement, ou d’autres encore ont tout simplement de la chance (beaucoup de chance!)

Moi j’ai tout essayé pour pouvoir faire partie de l’un de ses Crews.

Premier Crew : je ne connais aucun élu donc je n’ai rien pu tenter !

Je me suis donc (comme tout le monde) inscrit sur cette longue liste de parents qui cherchent par tous les moyens (en vain)  à caser leur enfant à la crèche du quartier.

Bon je n’ai pas vraiment fait comme tout le monde. Au lieu de m’inscrire à 7 mois de grossesse  (ça c’est la loi) j’ai attendu que mon enfant voit un peu plus que le jour .

Comme une fleur à l’aube de ses 3 mois (soit au mois de septembre) j’ai été déposé ce fameux dossier en sachant pertinemment que je n’aurais JAMAIS  de place.

Deuxième Crew : j’ai enclenché le mode harcèlement auprès de toutes les structures qui proposaient d’autres formes de garde. J’ai composé frénétiquement la vingtaine de numéros des haltes garderie, crèche parentale, crèches familiale et autres.
Tous avaient la même réponse à la bouche : « nous pouvons vous inscrire sur liste d’attente » « nous sommes complet » « rappeler nous dans quelques mois s’il y a des déménagements » et bla bla bla.
Alors j’ai rappelé, (presque) tous les jours.
Un jour la lumière fut : « QUOI vous avez une place??? » « oui vous pouvez venir inscrire votre enfant demain ». Je n’ en croyais pas mes oreilles.

Certes il s’agissait d’une place en halte garderie donc que de demi-journées et certes ce n’était que 3 demi journées par semaine. Mais mon Dieu que c’était BON ! Le simple « OUI » était déjà le début de quelque chose.
Cette fameuse halte garderie n’était pas tout près, soit à   c’est à dire 15 Mn de voiture, vrai petit bémol. Mais à ce stade on prenait TOUT. Même à l’autre bout de Paris on aurait pris (ah la galère ça peut faire faire des choses on n’a pas idée !

C’est comme ça que notre aventure dans la « vraie » vie à commencé.

Trois jours après avoir débuté l’adaptation de notre enfant à la halte garderie j’ai reçu un appel.
THE appel.

C’était la directrice de la halte garderie située à 95m de chez nous qui avait une place pour Lil !!!
CINQ JOURNÉES PAR SEMAINE. Le rêve éveillé.
C’est là que j’ai officiellement intégré le troisième Crew  : celui des chanceux.

Après une vingtaine de coups de fil, une dizaine d’inscriptions sur des listes d’attente et un démarrage dans une halte garderie on venait d’obtenir LA place qu’on voulait.

Vous me direz ce n’est pas une crèche, ce n’est que du mi-temps.
Et je vous répondrais pour nous c’est juste parfait (enfin pour l’instant). On passe les matinées avec Lil et les après midi il est à la halte. C’est PARFAIT !

Un ami m’a dit que mon fils avait une « bonne étoile »…J’espère qu’elle va continuer de briller aussi fort !

Et vous, vous faites partis de quel crew ?

Publicités

Un commentaire

  1. Pingback: Et la lumière fut ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s